Français

Wolfgang Wengenroth est né à Bonn, en Allemagne et a étudié le piano et la direction d’orchestre à l’université de musique et d’arts du spectacle de Graz en Autriche.

 Il a rapidement choisi de se consacrer à l’opéra classique et a commencé sa carrière en 2002 comme répétiteur à l’opéra comique de Berlin, où il dirigea, entre autre, « l’histoire du soldat » d’Igor Stravinsky, « les noces de Figaro » de Wolfgang Amadeus Mozart ou « Le Coq d’or » de Nicolai Rimsky-Korsakoff. Travailleur acharné, il se verra offrir de plus en plus de responsabilités.

 En 2007, il devient maître de chapelle au théâtre de Basse-Saxe Hildesheim d’Hanovre.  De 2009 à 2014, il est engagé dans les mêmes fonctions au Théâtre national de Hesse à Wiesbaden.

Il a en outre dirigé l’Orchestre symphonique de Leipzig en résidence au Gewandhaus, l’Orchestre symphonique radiophonique de Francfort, le radio-Philharmonie d’Hannover, la Staatskapelle du Land de Bade, l’Orchestre symphonique de Berne, l’Orchestre philharmonique de Brême et de nombreux autres orchestres en Allemagne et en Europe.

Depuis 2009, il collabore régulièrement à la Ruhrtriennale.  S’étirant de Duisbourg à Bochum en passant par Essen, la RuhrTriennale prend place dans un paysage sidérant de haut-fourneaux, cokerie, aciéries et centrales électriques désaffectés. Ancien berceau de l’industrie lourde allemande frappé par la crise, ces lieux délaissés, à eux seuls motifs de ravissement, ont été pour la plupart reconvertis en lieux d’art et de loisirs. Dans un fascinant paysage industriel, le festival met en résonance public, œuvres et lieux. Pendant six semaines, des sites industriels du bassin de la Ruhr accueillent de l’opéra, du théâtre, de la musique, de la danse et des installations.

Depuis 2011 il est en lien étroit  avec l’Orchestre symphonique de Shizuoka, au Japon qu’il a dirigé plusieurs fois.

Depuis 2013, il travaille au Festival de Bayreuth en tant qu’Assistant de Kirill Petrenko et participe au Festival.

Pendant la saison 2014/15, il a dirigé « la flûte enchantée » de Mozart et « le lac des cygnes » de Piotr Ilitch Tchaïkovski au Théâtre Royal de Copenhague, et à participé à l’opéra « les stigmatisés » de Franz Schreker à l’Opéra national de Lyon.

Lors de la saison 2015/2016, il va travailler au théâtre Colon de Buenos Aires (Parsifal), à l’opéra de Vienne (Assistant de  Betrand de Billy/CAPRICCIO) et à l’opéra royal de Stockholm où il dirigera « Alice au pays des merveilles ».

Il va à nouveau travailler avec l’opéra royal de Copenhague en 2016/2017.

Wolfgang Wengenroth soutient la Fondation Princesse Marie.